Rechercher

Sens et raison d'être

Nos vies se résumeraient-elles à faire vivre un système ? Sommes nous simplement destinés à nous adapter à une trame collective sans jamais en remettre les limites en question ?


Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui ont bâti leur identité sur leur travail et leur rôle professionnel. Nous nous présentons souvent avec cette carte d'identité professionnelle, mais nous connaissons-nous vraiment ? Dans le fond qui sommes nous ? Avons nous le regard intérieur nécessaire pour nous voir et voir les influences qui nous poussent agir ou réagir ? Difficile voire même impossible, dans un monde qui nous agite puis dirige notre regard sur l'apparence et le matériel au détriment de l'essence et de la vie.


Savons nous quelle est notre vision pour ce monde et comprenons-nous quelle peut être notre contribution, notre place ? La seule graine de sagesse transmise à l'école est celle de la philosophie (à savoir les idées d'hommes et de femmes, leaders d'opinion d'une époque). Incontournable certes de se construire avec les apports de l'extérieur et incontournable aussi de faire fleurir en soi des graines de sagesse et de connaissance de soi ! L'école ne devrait-elle pas être aussi le lieu de cette éducation réelle bien au-delà des savoirs, de la performance et de la construction d'égo parfois déséquilibrés ? Quand nos vies sont bâties sur le monde extérieur et sur des valeurs qui nous échappent, il n'est pas étonnant que les crises, notamment de sens, émergent : surtout lorsque le système s'emballe et déraille ; quand l'invisible se révèle et que le mensonge généralisé apparait.


Reprendre sa vie en mains (voir article précédent), c'est comprendre ses valeurs personnelles et créer en actes une vie la plus alignée possible à ces valeurs et donc à qui l'on est. Je parle bien d'une identité qui dépasse celle de l'état civil : je parle d'une identité reliée à la source.

C'est un processus qui peut prendre du temps car nous avons de très longue date vendu nos vies à des groupes, des êtres et des forces manquant de clarté et de lumière... Reprendre le pouvoir peut prendre du temps et demande parfois des compromis et toujours de la patience et de la détermination. C'est celà être un Humain responsable : savoir pour quoi l'on agit.


Le premier pas sur ce chemin ? Ecouter non plus ce que les autres, l'école, les médias ou la société nous dictent ! Cela revient à rester un être éteint de l'intérieur et attendre les solutions de l'extérieur.

Non : de ma tout petite lucarne, le premier pas c'est écouter et entendre l'appel de son coeur ! C'est tout faire pour honorer cette chance d'éveil et se mettre en chemin vers sa liberté et vers sa puissance créatrice !


Et comme le dit le colibri du conte, le plus important est de faire sa part. Pour lui la puissance est belle et bien dans sa détermination et dans son engagement.


© Made proudly and with the heart by Claire Fabre : plus d'infos



Posts récents

Voir tout